« La technologie a aussi fait son entrée en Afrique. Mais malheureusement l'équipement technique et les outils ne peuvent souvent pas être entretenus correctement par manque de personnel qualifié. Cette une des raisons pour laquelle un développement durable à travers une formation professionnelle est indispensable.

En Afrique de l'ouest, spécialement au Bénin il n'y a que peu de centres pour une formation technique. Ceux-ci sont très théoriques, mais pas assez pratiques. »

Le directeur

 

 

De quoi s'agit-il?

CFL signifie Centre de Formation Liweitari. Liweitari signifie colline de la paix en langue vernaculaire Ditammari. Aux jeunes gens Africains de différentes ethnies nous aimerions offrir une formation professionnelle.

En grande partie les apprentis sont formés avec du matériel d'enseignement Suisse. Ils sont nourris au CFL et la plupart habite dans les dortoirs qui sont sur le terrain du CFL. En plus de l'enseignement professionnel il y a l'enseignement biblique/éthique, Anglais, Comptabilité, Finances et un enseignement sur la santé.

 

Il y a trois piliers à la base du financement de l'apprentissage:

 

1. Une contribution modeste pour que les apprentis plus pauvres puissent la payer.


2. Vente de produits et prestations de service (plus d'info  ici)


3. Soutien local et international par des privés et des organisations. Nous recherchons la durabilité pour la formation, les produits et les prestations de service. Là, où c'est possible, nous voulons utiliser les ressources naturelles de la meilleure façon possible. Nous essayons de concilier deux choses, la tradition et la modernité. Avec notre travail nous voulons en premier lieu soutenir de responsables initiatives de petites entreprises. Chez ces petits projets familiaux l'initiative personnelle est encouragée.

 

Qui sommes nous?

 

L'organisation a été fondée par le Suisse Heinrich Roth. Ensemble avec sa femme Elisabeth et le couple Gordon et Roswitha Bayne il est venu au Bénin pour bâtir un centre d'accueil pour la prière et les séminaires pour les pasteurs et les missionnaires – le Centre Liweitari ou en bref CL. Ensuite l'idée est née  -du besoin ressenti - de former des indigents dans différentes professions. En Suisse existe une association nommée « Verein Liweitari » et maintenant aussi une association en Allemagne qui s'appelle « Freundeskreis Liweitari e.V. ». Les deux soutiennent le CFL.

 

 

Download Flyer "Freundeskreis Liweitari e.V." Deutschland

Centre de Formation Liweitari, Natitingou, Bénin